Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Traditions quetchua Un blog qui présente le travail de José Pichamba, homme-médecine de tradition quechua qui fait partager le mode de vie des Indiens, huttes à sudation, quête de visions, philosophie andine, avec humour et dans un esprit toujours terre à terre.

Détournement et devenir des traditions ancestrales

Dans les années 80 a commencé l’intérêt pour le chamanisme, comme continuité de l’idéalisme romantique du mouvement hippie. Cela a laissé de la place à des pasteurs évangélistes, sacerdotes chrétiens, avocats et ingénieurs, qui ont changé leurs costumes pour des plumes qu’ils se sont planté dans les cheveux, s’autoproclamant chamanes, messies, élus ou sages, avec de supposés pouvoirs religieux et magiques, et des grands discours de la nouvelle spiritualité.

Ces personnes formées avec des paradigmes et dogmes étrangers au monde indigène se sont convertis en grands commerçants de la crédulité des gens et en bons vendeurs de psychotropes.

Avec le prétexte de la médecine indigène et en profitant de l'expression poétique de la sagesse ancestrale, ils ont implanté des églises et des courants “natifs”. En obtenant la renommée internationale, ils ont saturé de mysticisme folklorique nos actes cérémoniaux en les convertissant en rites liturgiques, leur faisant perdre leur efficacité et leur fonctionnalisme en les limitant uniquement aux actes de guérison.

Les cérémonies andines sont des méthodes psychopédagogiques à caractère solennel et poétique qui nous incitent à assumer avec responsabilité et cohérence chacun de nos actes, en gardant une relation de famille avec le sacré.

En revanche les rites liturgiques sont appropriés pour inspirer la peur et l’obéissance, la relation avec le sacré y est fade et irréelle.

Tous et toutes sommes des héritiers et responsables de la continuité de la civilisation locale et globale, pour cela nous avons besoin de comprendre le côté pragmatique de la connaissance ancestrale et de vivre quotidiennement le sacré, en acceptant les caractéristiques propres de chacune de ces cultures, exprimées dans leurs formes les plus variées, sans oublier que la sobriété et le pragmatisme sont les conditions requises indispensables. Pour que ces connaissances ancestrales guident les civilisations contemporaines et leur donnent des modèles d'ordre et d'harmonie.

José Pichamba

 

En los 80 empezó el interés sobre, la shamaneria (´´espiritualidad de los amerindios´´), como continuidad del idealismo romántico del jipismo, dando lugar que algunos pastores evangélicos, sacerdotes cristianos, abogados e ingenieros se cambien su atuendo, se pongan plumas en la cabeza y se auto nombren chamanes, mesías, elegidos o “sabios” con supuestos  poderes mágico religiosos y grandes discursos de la nueva espiritualidad.

 Estos personajes criados y formados con paradigmas y dogmas ajenos al mundo indígena se convirtieron en grandes negociantes de la susceptibilidad de la gente y buenos vendedores de  psicotrópico.

 Con el pretexto de medicina indígena y aprovechando la expresión poética de la sabiduría ancestral, implantaron iglesias y corrientes nativa. Logrando renombres internacionales, saturaron de misticismo y actos circenses para convertir en ritos litúrgicos a nuestros actos ceremoniales asiendo perder su eficacia y funcionalismo o limitando únicamente a la sanación.  

Las ceremonias andinas son métodos sicopedagógicos de carácter solemne y poético que nos induce asumir con responsabilidad y coherencia cada uno de nuestros actos, guardando la relación de familia con lo sagrado.

 En cambio los ritos litúrgicos están adecuados para infundir miedo y obediencia, La relación con lo sagrado es divina, intrascendente e irreal. 

 Todos y todas somos herederos y responsables de la continuidad de la civilización local y global, por esto necesitamos entender el lado pragmático del conocimiento ancestral y vivirlo cotidianamente lo sagrado, aceptando las características propias de cada una, expresada en sus más variadas formas, sin olvidar que la Sobriedad y pragmatismo son requisitos indispensables. Para que estas guíen y den pautas de orden y armonía a las vidas contemporáneas.

José Pichamba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :